Bar loader
14
Votes

Campagne de votes terminée et réussie.

Description

AFRICA UNITE Prix de la Fondation Deloitte 2017

Présentation

Africa Unite est une association étudiante de Supélec dont le but est de soutenir la jeunesse africaine en lui facilitant l’accès à l’éducation et à la culture. Cette volonté se traduit par la construction d’un centre socio-éducatif à Bobo-Dioulasso, au Burkina-Faso. Africa Unite, créée en 2010, a, à ses débuts, soutenu un premier centre dédié aux jeunes dans la ville de Bobo-Dioulasso : l’Espace Rencontre Jeunesse de Dafra. Ce soutien se traduisait par l’apport de fonds afin de financer de nouvelles infrastructures pour le centre mais aussi par la dispense de cours par les membres de l’association chaque été. Face au succès de ce centre et à l’utilisation croissante qu’en font les jeunes du quartier de Dafra, Africa Unite a réorienté son action et s’est lancée un défi d’envergure : construire elle-même un centre socio-éducatif dédié aux jeunes dans un autre quartier de Bobo-Dioulasso, afin qu’un maximum de jeunes puissent en profiter. Outre la construction de ce nouveau centre, Africa Unite soutient toujours l’Espace Rencontre Jeunesse de Dafra. Chaque été, les membres d’Africa Unite continuent de s’y rendre pour dispenser des cours aux collégiens et aux lycéens et pour y entretenir le matériel et les infrastructures présentes dans le centre. Ce déplacement est entièrement aux frais des membres de l’association car l’une des politiques fortes d’Africa Unite est que le moindre Euro gagné est réinvesti pour le projet, et uniquement pour le projet.

Figure 1 – La classe des 6e/5e pendant l’été 2016

Une des caractéristiques majeures d’Africa Unite est sa totale indépendance, tant sur le plan financier que sur celui de la gestion du nouveau centre. En effet, les membres d’Africa Unite sont à l’origine de chaque Euro investi dans le centre et ce sont eux qui réfléchissent à l’agencement du centre et planifient les travaux. Enfin, la principale force d’Africa Unite et de son projet est son contexte local. En effet, Africa Unite remet sans cesse son projet en question pour pouvoir répondre au mieux aux attentes des jeunes Bobolais. Pour cela, elle est en contact permanent avec les dirigeants de l’Espace Rencontre Jeunesse de Dafra qui ont accepté de conseiller et d’accompagner l’association dans son projet. À Africa Unite, nous sommes persuadés que toute action humanitaire qui soit ne peut être menée à bien correctement et avoir les effets escomptés que si elle est pensée et conduite dans un contexte local, c’est pourquoi nous accordons beaucoup d’importance aux échanges que nous avons avec les dirigeants du premier centre. Il faut aussi savoir qu’une autre des politiques fortes de l’association est de ne faire appel qu’à des entreprises locales pour mener les différents chantiers. Cette politique présente deux avantages : elle permet de faire vivre l’entreprenariat local mais aussi, et surtout, elle permet de s’assurer que les technologies utilisées sont des technologies maîtrisées localement. En effet, l’on peut imaginer toutes sortes de solutions pour pallier les problèmes de l’Afrique, si personne sur place n’est capable de pérenniser ces solutions alors l’action menée pour arriver à ces-dernières n’est qu’illusoire.

Figure 2 – L’équipe de la mission 2016 devant le centre Africa Unite

Nos réalisations passées et futures

En 2014, l’association a donc fait l’acquisition d’un terrain d’un peu plus de 1000 m² dans le quartier en construction de la ville pour y implanter son centre. Depuis, les générations d’Africa Unite se sont succédées, chacune apportant sa pierre à l’édifice. Pendant l’été 2015, ont été lancées les constructions de la buvette, de la régie ainsi que d’une partie du mur d’enceinte.

Figure 3 – Le centre Africa Unite à l’été 2016

Voici le plan du centre tel qu’Africa Unite l’imagine aujourd’hui :

Figure 4 – Plan de masse du centre Africa Unite

Figure 5 – Maquette du centre Africa Unite

Planning à long terme du projet:

Figure 6 – Planning à long terme du centre Africa Unite

L’été 2016 a été dédié à l’implantation du forage et à la réalisation du château d’eau. Pour ce faire, Africa Unite a fait appel à For Inter, une jeune entreprise de deux entrepreneurs burkinabés spécialisée dans le domaine. Cette réalisation s’est faite en deux temps : un premier contrat qui ne s’intéressait qu’à l’implantation du forage a été signé à la fin de l’été 2016, le second contrat s’intéressant à la construction du château d’eau en lui-même sera signé à la fin du mois de mars 2017.

Figure 7 – Le forage dans le centre Africa Unite

À Bobo-Dioulasso, un château d’eau présente l’intérêt de permettre un accès à l’eau, et ce, même pendant les coupures d’eau qui sont fréquentes. Ce château fonctionne grâce à des panneaux solaires, ce qui le rend indépendant énergétiquement et l’inscrit dans le cadre de la sensibilisation des jeunes aux problématiques des énergies propres et de développement durable. Ensuite, il est implanté dans le quartier en construction de la ville qui n’a pas encore été raccordé au réseau public et où l’accès à l’eau est compliqué.

A la fin de la mission 2016, le planning suivant a été établi. Pour l’instant ce planning est tenu et sa dernière étape sera lancée lors de la pré-mission qui aura lieu lors des deux premières semaines du mois d’avril 2017 pendant lesquelles des membres d’Africa Unite se rendront au Burkina-Faso afin de rencontrer les entrepreneurs que nos contacts locaux ont présélectionné pour le chantier du bâtiment principal.

Figure 8 – Planning de l’année en cours

Pour l’été 2017, Africa Unite a pour objectif d’entamer l’édification du bâtiment principal, pierre angulaire de son projet. A terme, ce bâtiment sera constitué d’une salle d’étude, d’une salle multimédia et d’une bibliothèque. L’objectif de cette année est le gros œuvre de ce bâtiment qui sera sur deux niveaux et aura une surface au sol d’un peu plus de 400 m².

Une fois le bâtiment principal achevé, il restera le gymnase, à vocation omnisport, à construire. Ce gymnase aura une surface au sol d’environ 275 m².

Pourquoi faisons-nous cela ?

Derrière le projet mené par Africa Unite, il y a une équipe d’une quarantaine d’étudiants soudés, motivés et désireux de s’investir dans un projet utile. Tous partagent une passion commune pour l’Afrique et ses enjeux et souhaitent participer à son développement.

Africa Unite est une association étudiante dont l’impact reste à la hauteur de ses moyens annuels. Mais l’enjeu sous-jacent à son projet mérite tous les efforts qu’il est possible d’imaginer. C’est en tout cas notre philosophie.

A Africa Unite, nous avons une conviction très forte : l’éducation est la clef du développement en Afrique. C’est autour de cette conviction que sont pensées toutes les actions d’Africa Unite et c’est elle qui nous anime. Nous sommes persuadés que les solutions qui feront émerger l’Afrique ne peuvent provenir que des Africains eux-mêmes, c’est pourquoi Africa Unite a la volonté d’accompagner et non pas d’assister : à terme, nous nous séparerons de notre centre.

Ces motivations et ces convictions sont partagées par toutes les générations d’Africa Unite qui se sont succédées. En effet, l’on ne reste membre actif d’Africa Unite que pendant deux ans et l’équipe est renouvelée par moitié tous les ans, au fil des promotions de l’école. Ce renouvellement insuffle une fraîcheur inestimable à l’association et lui permet de se questionner sans cesse sur son projet sans pour autant l’empêcher d’avancer : malgré les quelques réagencements spatiaux et temporels du projet que ce questionnement apporte, le centre, ou du moins l’idée que l’on en a aujourd’hui, est très similaire à celui que nos aînés ont imaginé.

Le projet, nous le faisons vivre entièrement par nous-mêmes, en y consacrant notre temps libre et en nous rendant sur place tous les ans, et ce entièrement à nos frais.

Une équipe soudée et motivée

Figure 9 – L’équipe d’Africa Unite

Tout ceci dans un seul objectif :

« Donner à l’Afrique les moyens de réussir par elle-même. »

Budget

Tout au long de l’année, Africa Unite mène différentes actions pour réunir les fonds suffisants pour son projet.

Ces actions sont de natures diverses : participation à des concours d’appel à projets, vente de calendriers, ventes de gâteau, réalisation de paquets cadeaux pendant les Fêtes, Africaviron, participation à la campagne de phoning de la Fondation Supélec, réalisation d’inventaires dans les supermarchés, bourse du Forum Supélec, dons.

Figure 10 – Budget prévisionnel de l’année en cours

Pour cette année, le budget prévisionnel est de 11700€.

Pour l’instant, Africa Unite a réussi à regrouper 9300€ sur les 11700€ espérés pour la mission de cet été. C’est au niveau des concours d’appel à projet, de la vente de gâteaux et des inventaires que l’association espère trouver les fonds restants.

Dépenses annuelles et cumulées

Voici comment sont réparties les dépenses d’Africa Unite au fil des ans :

Figure 11 – Les dépenses passées et futures d’Africa Unite entre 2014 et 2020

Ce graphe est bien sûr donné à titre indicatif et si besoin est, Africa Unite peut rallonger son projet au-delà de 2020, pour ne pas le précipiter ou en cas d’insuffisance de financement.

Futur de l’association

A terme, Africa Unite a la volonté de rendre son centre totalement autonome, du moins vis-à-vis d’elle-même. L’idée étant de confier le centre achevé à la mairie de Bobo-Dioulasso qui pourra alors en assurer le fonctionnement grâce à des animateurs municipaux. Une fois le centre confié à la mairie, Africa Unite ne cessera pas d’exister mais réorientera son action dans une autre zone de l’Afrique francophone. Elle restera dans le domaine de l’aide au développement par l’éducation, domaine où Africa Unite aura acquis une certaine expérience au fil des années passées au Burkina-Faso.

Témoignages

Voici le témoignage de Moussa Kafando, directeur de l’Espace Rencontre Jeunesse de Dafra

Figure 12 – Témoignage de Moussa Kafando, directeur de l’Espace Rencontre Jeunesse

Au début de l’année 2017, nous avons également envoyé un questionnaire à destination des jeunes qui fréquentent le premier centre.

Voici le questionnaire :

Figure 13 – Questionnaire Africa Unite page 1/2

Figure 14 – Questionnaire Africa Unite page 2/2

Sur la quinzaine de réponses que nous avons reçues, certaines tendances se dégagent clairement : • Le centre est fréquenté : les jeunes s’y rendent en moyenne 3 fois par semaine, • Le centre est un lieu de travail et de rencontre, • Tous le trouvent utile et accueillant mais des idées d’amélioration se distinguent : o Ils souhaiteraient plus de conférences et de projections sur des sujets d’actualité tels que le réchauffement climatique et le développement durable, o Ils souhaiteraient que des cours en anglais soient organisés tout au long de l’année, o Ils souhaiteraient suivre des cours d’initiation à la programmation informatique.

C’est grâce à ce type de questionnaire qu’Africa Unite peut préparer au mieux sa mission estivale et répondre de la meilleure façon qui soit aux attentes des jeunes du centre.

Utilisation des fonds

Comme chaque année depuis maintenant trois ans, les fonds collectés par Africa Unite serviront à poursuivre la construction du centre. Cette année, Africa Unite se lance dans la construction du bâtiment principal de son centre, pierre d'angle de son projet. Cette construction se fera sur plusieurs années et l'objectif de cette année est le gros-oeuvre du bâtiment.

14
Votes

Campagne de votes terminée et réussie.


Description

AFRICA UNITE Prix de la Fondation Deloitte 2017

Présentation

Africa Unite est une association étudiante de Supélec dont le but est de soutenir la jeunesse africaine en lui facilitant l’accès à l’éducation et à la culture. Cette volonté se traduit par la construction d’un centre socio-éducatif à Bobo-Dioulasso, au Burkina-Faso. Africa Unite, créée en 2010, a, à ses débuts, soutenu un premier centre dédié aux jeunes dans la ville de Bobo-Dioulasso : l’Espace Rencontre Jeunesse de Dafra. Ce soutien se traduisait par l’apport de fonds afin de financer de nouvelles infrastructures pour le centre mais aussi par la dispense de cours par les membres de l’association chaque été. Face au succès de ce centre et à l’utilisation croissante qu’en font les jeunes du quartier de Dafra, Africa Unite a réorienté son action et s’est lancée un défi d’envergure : construire elle-même un centre socio-éducatif dédié aux jeunes dans un autre quartier de Bobo-Dioulasso, afin qu’un maximum de jeunes puissent en profiter. Outre la construction de ce nouveau centre, Africa Unite soutient toujours l’Espace Rencontre Jeunesse de Dafra. Chaque été, les membres d’Africa Unite continuent de s’y rendre pour dispenser des cours aux collégiens et aux lycéens et pour y entretenir le matériel et les infrastructures présentes dans le centre. Ce déplacement est entièrement aux frais des membres de l’association car l’une des politiques fortes d’Africa Unite est que le moindre Euro gagné est réinvesti pour le projet, et uniquement pour le projet.

Figure 1 – La classe des 6e/5e pendant l’été 2016

Une des caractéristiques majeures d’Africa Unite est sa totale indépendance, tant sur le plan financier que sur celui de la gestion du nouveau centre. En effet, les membres d’Africa Unite sont à l’origine de chaque Euro investi dans le centre et ce sont eux qui réfléchissent à l’agencement du centre et planifient les travaux. Enfin, la principale force d’Africa Unite et de son projet est son contexte local. En effet, Africa Unite remet sans cesse son projet en question pour pouvoir répondre au mieux aux attentes des jeunes Bobolais. Pour cela, elle est en contact permanent avec les dirigeants de l’Espace Rencontre Jeunesse de Dafra qui ont accepté de conseiller et d’accompagner l’association dans son projet. À Africa Unite, nous sommes persuadés que toute action humanitaire qui soit ne peut être menée à bien correctement et avoir les effets escomptés que si elle est pensée et conduite dans un contexte local, c’est pourquoi nous accordons beaucoup d’importance aux échanges que nous avons avec les dirigeants du premier centre. Il faut aussi savoir qu’une autre des politiques fortes de l’association est de ne faire appel qu’à des entreprises locales pour mener les différents chantiers. Cette politique présente deux avantages : elle permet de faire vivre l’entreprenariat local mais aussi, et surtout, elle permet de s’assurer que les technologies utilisées sont des technologies maîtrisées localement. En effet, l’on peut imaginer toutes sortes de solutions pour pallier les problèmes de l’Afrique, si personne sur place n’est capable de pérenniser ces solutions alors l’action menée pour arriver à ces-dernières n’est qu’illusoire.

Figure 2 – L’équipe de la mission 2016 devant le centre Africa Unite

Nos réalisations passées et futures

En 2014, l’association a donc fait l’acquisition d’un terrain d’un peu plus de 1000 m² dans le quartier en construction de la ville pour y implanter son centre. Depuis, les générations d’Africa Unite se sont succédées, chacune apportant sa pierre à l’édifice. Pendant l’été 2015, ont été lancées les constructions de la buvette, de la régie ainsi que d’une partie du mur d’enceinte.

Figure 3 – Le centre Africa Unite à l’été 2016

Voici le plan du centre tel qu’Africa Unite l’imagine aujourd’hui :

Figure 4 – Plan de masse du centre Africa Unite

Figure 5 – Maquette du centre Africa Unite

Planning à long terme du projet:

Figure 6 – Planning à long terme du centre Africa Unite

L’été 2016 a été dédié à l’implantation du forage et à la réalisation du château d’eau. Pour ce faire, Africa Unite a fait appel à For Inter, une jeune entreprise de deux entrepreneurs burkinabés spécialisée dans le domaine. Cette réalisation s’est faite en deux temps : un premier contrat qui ne s’intéressait qu’à l’implantation du forage a été signé à la fin de l’été 2016, le second contrat s’intéressant à la construction du château d’eau en lui-même sera signé à la fin du mois de mars 2017.

Figure 7 – Le forage dans le centre Africa Unite

À Bobo-Dioulasso, un château d’eau présente l’intérêt de permettre un accès à l’eau, et ce, même pendant les coupures d’eau qui sont fréquentes. Ce château fonctionne grâce à des panneaux solaires, ce qui le rend indépendant énergétiquement et l’inscrit dans le cadre de la sensibilisation des jeunes aux problématiques des énergies propres et de développement durable. Ensuite, il est implanté dans le quartier en construction de la ville qui n’a pas encore été raccordé au réseau public et où l’accès à l’eau est compliqué.

A la fin de la mission 2016, le planning suivant a été établi. Pour l’instant ce planning est tenu et sa dernière étape sera lancée lors de la pré-mission qui aura lieu lors des deux premières semaines du mois d’avril 2017 pendant lesquelles des membres d’Africa Unite se rendront au Burkina-Faso afin de rencontrer les entrepreneurs que nos contacts locaux ont présélectionné pour le chantier du bâtiment principal.

Figure 8 – Planning de l’année en cours

Pour l’été 2017, Africa Unite a pour objectif d’entamer l’édification du bâtiment principal, pierre angulaire de son projet. A terme, ce bâtiment sera constitué d’une salle d’étude, d’une salle multimédia et d’une bibliothèque. L’objectif de cette année est le gros œuvre de ce bâtiment qui sera sur deux niveaux et aura une surface au sol d’un peu plus de 400 m².

Une fois le bâtiment principal achevé, il restera le gymnase, à vocation omnisport, à construire. Ce gymnase aura une surface au sol d’environ 275 m².

Pourquoi faisons-nous cela ?

Derrière le projet mené par Africa Unite, il y a une équipe d’une quarantaine d’étudiants soudés, motivés et désireux de s’investir dans un projet utile. Tous partagent une passion commune pour l’Afrique et ses enjeux et souhaitent participer à son développement.

Africa Unite est une association étudiante dont l’impact reste à la hauteur de ses moyens annuels. Mais l’enjeu sous-jacent à son projet mérite tous les efforts qu’il est possible d’imaginer. C’est en tout cas notre philosophie.

A Africa Unite, nous avons une conviction très forte : l’éducation est la clef du développement en Afrique. C’est autour de cette conviction que sont pensées toutes les actions d’Africa Unite et c’est elle qui nous anime. Nous sommes persuadés que les solutions qui feront émerger l’Afrique ne peuvent provenir que des Africains eux-mêmes, c’est pourquoi Africa Unite a la volonté d’accompagner et non pas d’assister : à terme, nous nous séparerons de notre centre.

Ces motivations et ces convictions sont partagées par toutes les générations d’Africa Unite qui se sont succédées. En effet, l’on ne reste membre actif d’Africa Unite que pendant deux ans et l’équipe est renouvelée par moitié tous les ans, au fil des promotions de l’école. Ce renouvellement insuffle une fraîcheur inestimable à l’association et lui permet de se questionner sans cesse sur son projet sans pour autant l’empêcher d’avancer : malgré les quelques réagencements spatiaux et temporels du projet que ce questionnement apporte, le centre, ou du moins l’idée que l’on en a aujourd’hui, est très similaire à celui que nos aînés ont imaginé.

Le projet, nous le faisons vivre entièrement par nous-mêmes, en y consacrant notre temps libre et en nous rendant sur place tous les ans, et ce entièrement à nos frais.

Une équipe soudée et motivée

Figure 9 – L’équipe d’Africa Unite

Tout ceci dans un seul objectif :

« Donner à l’Afrique les moyens de réussir par elle-même. »

Budget

Tout au long de l’année, Africa Unite mène différentes actions pour réunir les fonds suffisants pour son projet.

Ces actions sont de natures diverses : participation à des concours d’appel à projets, vente de calendriers, ventes de gâteau, réalisation de paquets cadeaux pendant les Fêtes, Africaviron, participation à la campagne de phoning de la Fondation Supélec, réalisation d’inventaires dans les supermarchés, bourse du Forum Supélec, dons.

Figure 10 – Budget prévisionnel de l’année en cours

Pour cette année, le budget prévisionnel est de 11700€.

Pour l’instant, Africa Unite a réussi à regrouper 9300€ sur les 11700€ espérés pour la mission de cet été. C’est au niveau des concours d’appel à projet, de la vente de gâteaux et des inventaires que l’association espère trouver les fonds restants.

Dépenses annuelles et cumulées

Voici comment sont réparties les dépenses d’Africa Unite au fil des ans :

Figure 11 – Les dépenses passées et futures d’Africa Unite entre 2014 et 2020

Ce graphe est bien sûr donné à titre indicatif et si besoin est, Africa Unite peut rallonger son projet au-delà de 2020, pour ne pas le précipiter ou en cas d’insuffisance de financement.

Futur de l’association

A terme, Africa Unite a la volonté de rendre son centre totalement autonome, du moins vis-à-vis d’elle-même. L’idée étant de confier le centre achevé à la mairie de Bobo-Dioulasso qui pourra alors en assurer le fonctionnement grâce à des animateurs municipaux. Une fois le centre confié à la mairie, Africa Unite ne cessera pas d’exister mais réorientera son action dans une autre zone de l’Afrique francophone. Elle restera dans le domaine de l’aide au développement par l’éducation, domaine où Africa Unite aura acquis une certaine expérience au fil des années passées au Burkina-Faso.

Témoignages

Voici le témoignage de Moussa Kafando, directeur de l’Espace Rencontre Jeunesse de Dafra

Figure 12 – Témoignage de Moussa Kafando, directeur de l’Espace Rencontre Jeunesse

Au début de l’année 2017, nous avons également envoyé un questionnaire à destination des jeunes qui fréquentent le premier centre.

Voici le questionnaire :

Figure 13 – Questionnaire Africa Unite page 1/2

Figure 14 – Questionnaire Africa Unite page 2/2

Sur la quinzaine de réponses que nous avons reçues, certaines tendances se dégagent clairement : • Le centre est fréquenté : les jeunes s’y rendent en moyenne 3 fois par semaine, • Le centre est un lieu de travail et de rencontre, • Tous le trouvent utile et accueillant mais des idées d’amélioration se distinguent : o Ils souhaiteraient plus de conférences et de projections sur des sujets d’actualité tels que le réchauffement climatique et le développement durable, o Ils souhaiteraient que des cours en anglais soient organisés tout au long de l’année, o Ils souhaiteraient suivre des cours d’initiation à la programmation informatique.

C’est grâce à ce type de questionnaire qu’Africa Unite peut préparer au mieux sa mission estivale et répondre de la meilleure façon qui soit aux attentes des jeunes du centre.

Utilisation des fonds

Comme chaque année depuis maintenant trois ans, les fonds collectés par Africa Unite serviront à poursuivre la construction du centre. Cette année, Africa Unite se lance dans la construction du bâtiment principal de son centre, pierre d'angle de son projet. Cette construction se fera sur plusieurs années et l'objectif de cette année est le gros-oeuvre du bâtiment.

14
Votes

Campagne de votes terminée et réussie.