Bar loader
257
Votes

Campagne de votes terminée et réussie.

Description

Notre projet vise à créer des ponts entre la banlieue, Paris, et le reste du monde. Nous souhaitons changer l’image des quartiers populaires auprès du grand public mais surtout auprès de leurs habitants afin qu’ils épanouissent en tant qu’individu et citoyens. Nos actions se déclinent en deux piliers.

** -> Nous organisons des soirées de rencontres et d’échanges en banlieue autour de témoignages ou de sessions de peer mentoring. **

Les objectifs sont multiples. 1. L’objectif économique est tourné vers l’insertion et la promotion de l’entrepreneuriat. Nous permettons à des jeunes issus des quartiers ciblés politique de la ville de se faire un réseau local ou plus élargi pour les aider dans leur recherche d’emploi, de financement ou dans leurs objectifs de carrière. En effet, beaucoup de jeunes méritants et motivés n’ont pas eu la chance d’accéder aux grandes écoles et à leur réseau d’alumni, d’être sensibilisés au networking ni même de pouvoir être tutorés ou coachés. Ces soirées sont l’occasion pour eux de pouvoir découvrir les opportunités qui s’offrent à eux et d’augmenter leur confiance en eux et développer leurs carrières. C’est l’occasion pour les recruteurs et les différentes associations qui oeuvrent sur ce sujet d’avoir accès à des jeunes motivés et dynamiques sur ces territoires.

2.  L’objectif est également social et citoyen. Ces soirées permettent de mettre en relation les acteurs de changement dans les quartiers, de créer du lien dans le tissu associatif et de faciliter les synergies. Au delà de la vie associative qui est à la fois le relais mais également le tampon des politiques publiques dans ces territoires, nous avons à coeur de faire de ces soirées un moment privilégié pour développer le vivre ensemble. Nos soirées ne sont pas réservées exclusivement aux gens des quartiers politiques de la ville, bien au contraire. Elles sont une occasion pour tout un chacun de venir à la rencontre de ces citoyens formidables, sur un pied d’égalité. La dynamique n’est pas asymétrique, l’échange est mutuel et c’est fondamental pour nous. « J’aime ces soirées car c’est l’occasion pour moi de créer un véritable échange d’égal à égal. Au delà de contacts utiles je change de regard sur ces territoires et leurs habitant et crée des amitiés. Pour moi qui croyais déjà ne plus avoir de préjugés, c’est assez édifiant » témoigne Lucy Topaloff, chargée de projet chez Make Sense.

** -> Notre deuxième volet est axé sur le développement de l’esprit critique et de la citoyenneté auprès des jeunes des quartiers politique de la ville au travers des ateliers « 93-EXPRESS ». **

« 93-EXPRESS », Les Ateliers d’Echange. PHILADELPHIE / SAO PAULO / CAPE TOWN / NYC Grace à Skype, des jeunes collégiens et lycéens de Stains et environs se réunissent régulièrement pour échanger avec leurs homologues d'un peu partout dans le monde. « On ne se sent jamais plus français que quand on parle à un étranger » et ces jeunes en ont souvent besoin. Au cours de ces échanges, ils parlent de leur quotidien, de leurs craintes et de leurs rêves, se saisissent des sujets d’actualité les plus brûlants et trouvent certaines réponses à leur questions. En s’ouvrant ainsi, sans tabou, ces jeunes se réapproprient leur identité et leur appartenance à notre pays, leur voix et leur pensée critique. Nous aimerions que ces échanges se soldent par un voyage initiatique dans le pays d'un de nos partenaires.

** Qui sommes nous? ** Nous en sommes à notre trousième Afterwork, à notre 6ème atelier. Nous sommes une dizaine de bénévoles actifs et une vingtaine de bénévoles occasionnels. Jeunes actifs diplômés d'école de commerces, d'IEP, décoles d'ingénieurs ou de filières techniques, en majorité issus des quartiers mais pas seulement, nousouhaitons ajouter notre facteur X à ce qui se fait déjà et avons à coeur de catalyser les énergies déjà existantes au travers de projets innovants. Suivez nous sur https://www.facebook.com/ghettupfr/ et sur notre site http://ghettup.strikingly.com/

Utilisation des fonds

Nous ne fonctionnons que sur fonds propres et nous avons collectivement déjà investi près de 1000€ en impressions, buffets (nourriture, couverts, nettoyage), transports et frais de logiciel (newsletter, site internet, adresses mails, post sponsorisés facebook, photoshop etc) en location de matériel et défraiement pour nos prestataires. Nous souhaiterions pouvoir soulager nos portefeuilles sur ces dépenses régulières (logiciels, services, buffets et transports des intervenants) et investir dans du matériel que nous sollicitons gracieusement jusqu'à présent (trépieds, batterie supplémentaire d'appareil, micro), développer notre identité (kakemono, cartes de visites) et pouvoir défrayer nos prestataires photos et vidéos qui nous ont fait confiance en attendant que nous levions des fonds. Exemple de vidéo et de photos.

Développer des projets implique également des coûts en terme de veille (lectures, abonnements) de réunions de travail (collations, fournitures de bureau).

Enfin nous voyons les choses en grand, les ateliers d’échanges doivent donner lieu à un voyage pour les jeunes les plus engagés et l’évènement de clôture des Afterworks doit se matérialiser par une grande soirée de type TEDx avec des témoignages, des projections de courts métrages et performances d’artistes.

257
Votes

Campagne de votes terminée et réussie.


Description

Notre projet vise à créer des ponts entre la banlieue, Paris, et le reste du monde. Nous souhaitons changer l’image des quartiers populaires auprès du grand public mais surtout auprès de leurs habitants afin qu’ils épanouissent en tant qu’individu et citoyens. Nos actions se déclinent en deux piliers.

** -> Nous organisons des soirées de rencontres et d’échanges en banlieue autour de témoignages ou de sessions de peer mentoring. **

Les objectifs sont multiples. 1. L’objectif économique est tourné vers l’insertion et la promotion de l’entrepreneuriat. Nous permettons à des jeunes issus des quartiers ciblés politique de la ville de se faire un réseau local ou plus élargi pour les aider dans leur recherche d’emploi, de financement ou dans leurs objectifs de carrière. En effet, beaucoup de jeunes méritants et motivés n’ont pas eu la chance d’accéder aux grandes écoles et à leur réseau d’alumni, d’être sensibilisés au networking ni même de pouvoir être tutorés ou coachés. Ces soirées sont l’occasion pour eux de pouvoir découvrir les opportunités qui s’offrent à eux et d’augmenter leur confiance en eux et développer leurs carrières. C’est l’occasion pour les recruteurs et les différentes associations qui oeuvrent sur ce sujet d’avoir accès à des jeunes motivés et dynamiques sur ces territoires.

2.  L’objectif est également social et citoyen. Ces soirées permettent de mettre en relation les acteurs de changement dans les quartiers, de créer du lien dans le tissu associatif et de faciliter les synergies. Au delà de la vie associative qui est à la fois le relais mais également le tampon des politiques publiques dans ces territoires, nous avons à coeur de faire de ces soirées un moment privilégié pour développer le vivre ensemble. Nos soirées ne sont pas réservées exclusivement aux gens des quartiers politiques de la ville, bien au contraire. Elles sont une occasion pour tout un chacun de venir à la rencontre de ces citoyens formidables, sur un pied d’égalité. La dynamique n’est pas asymétrique, l’échange est mutuel et c’est fondamental pour nous. « J’aime ces soirées car c’est l’occasion pour moi de créer un véritable échange d’égal à égal. Au delà de contacts utiles je change de regard sur ces territoires et leurs habitant et crée des amitiés. Pour moi qui croyais déjà ne plus avoir de préjugés, c’est assez édifiant » témoigne Lucy Topaloff, chargée de projet chez Make Sense.

** -> Notre deuxième volet est axé sur le développement de l’esprit critique et de la citoyenneté auprès des jeunes des quartiers politique de la ville au travers des ateliers « 93-EXPRESS ». **

« 93-EXPRESS », Les Ateliers d’Echange. PHILADELPHIE / SAO PAULO / CAPE TOWN / NYC Grace à Skype, des jeunes collégiens et lycéens de Stains et environs se réunissent régulièrement pour échanger avec leurs homologues d'un peu partout dans le monde. « On ne se sent jamais plus français que quand on parle à un étranger » et ces jeunes en ont souvent besoin. Au cours de ces échanges, ils parlent de leur quotidien, de leurs craintes et de leurs rêves, se saisissent des sujets d’actualité les plus brûlants et trouvent certaines réponses à leur questions. En s’ouvrant ainsi, sans tabou, ces jeunes se réapproprient leur identité et leur appartenance à notre pays, leur voix et leur pensée critique. Nous aimerions que ces échanges se soldent par un voyage initiatique dans le pays d'un de nos partenaires.

** Qui sommes nous? ** Nous en sommes à notre trousième Afterwork, à notre 6ème atelier. Nous sommes une dizaine de bénévoles actifs et une vingtaine de bénévoles occasionnels. Jeunes actifs diplômés d'école de commerces, d'IEP, décoles d'ingénieurs ou de filières techniques, en majorité issus des quartiers mais pas seulement, nousouhaitons ajouter notre facteur X à ce qui se fait déjà et avons à coeur de catalyser les énergies déjà existantes au travers de projets innovants. Suivez nous sur https://www.facebook.com/ghettupfr/ et sur notre site http://ghettup.strikingly.com/

Utilisation des fonds

Nous ne fonctionnons que sur fonds propres et nous avons collectivement déjà investi près de 1000€ en impressions, buffets (nourriture, couverts, nettoyage), transports et frais de logiciel (newsletter, site internet, adresses mails, post sponsorisés facebook, photoshop etc) en location de matériel et défraiement pour nos prestataires. Nous souhaiterions pouvoir soulager nos portefeuilles sur ces dépenses régulières (logiciels, services, buffets et transports des intervenants) et investir dans du matériel que nous sollicitons gracieusement jusqu'à présent (trépieds, batterie supplémentaire d'appareil, micro), développer notre identité (kakemono, cartes de visites) et pouvoir défrayer nos prestataires photos et vidéos qui nous ont fait confiance en attendant que nous levions des fonds. Exemple de vidéo et de photos.

Développer des projets implique également des coûts en terme de veille (lectures, abonnements) de réunions de travail (collations, fournitures de bureau).

Enfin nous voyons les choses en grand, les ateliers d’échanges doivent donner lieu à un voyage pour les jeunes les plus engagés et l’évènement de clôture des Afterworks doit se matérialiser par une grande soirée de type TEDx avec des témoignages, des projections de courts métrages et performances d’artistes.

257
Votes

Campagne de votes terminée et réussie.