Bar loader
190
Votes

Campagne de votes terminée et réussie.

Description

Les Jeux Olympiques inter centres sociaux

Le projet en une phrase

Les Jeux Olympiques inter centres sociaux sont une compétition sportive d’une journée qui rassemble 140 enfants des 7 centres sociaux de Lille et de Roubaix dans lesquels l’association Vive les Vacances ! agit tout au long de l’année.

Origine du projet

Vive les Vacances ! agit dans les centres sociaux de la métropole lilloise depuis 24 ans. Elle a rapidement été confrontée à un constat alarmant : dans les quartiers dans lesquels elle intervient, 3 enfants sur 4 ne pratiquent pas une activité physique régulière. Même si le sport est obligatoire à l’école et même si l’offre sportive extérieure au milieu scolaire est variée, la pratique d’une activité sportive régulière demeure marquée par de fortes inégalités. En fonction de leur origine sociale tous les enfants n’ont pas un accès équivalent à la pratique sportive. Cela s’explique en partie par le coût des activités sportives et des inscriptions dans les clubs. En effet, dans la région des Hauts de France, le taux de pauvreté est bien supérieur à la moyenne nationale, et notamment à Roubaix où le taux de pauvreté atteint 45%. L’aspect financier n’est pas la seule explication de ce phénomène. Le mode de vie dans lequel grandissent les enfants n’est pas sain : grignotage, sédentarité, repas déséquilibrés. Dans le Nord, 15% des enfants sont en surpoids ou obèses, une proportion bien plus élevée qu’ailleurs en France. Au-delà des chiffres, il faut savoir qu’un enfant en surpoids ou obèse a plus de chances de souffrir de maladies cardio-vasculaires, de diabète ou d’hypertension par la suite. C’est pourquoi, les bénévoles de l’association Vive Les Vacances ! lancent les premiers Jeux omnisports inter-centres sociaux. Sur une journée entière, 140 enfants de 7 centres sociaux de Lille et Roubaix pourront s’affronter lors d’olympiades dans un stade prêté par la ville de Roubaix pour l’occasion. Ils auront à la fois l’occasion de s’illustrer dans les sports qu’ils connaissent et d’en découvrir de nouveaux !

Historique du projet

En partant du constat évoqué précédemment, nous avons souhaité lancer le projet cette année à travers de mini Olympiades entre les 3 centres sociaux de Roubaix. Une trentaine d’enfants de 8 à 12 ans ont pu s’essayer toute une après-midi au badminton, au basketball, à la danse ainsi qu’à des jeux en extérieur. Ce premier projet nous a permis de découvrir les difficultés et les points d’amélioration qui pourront être exploités pour les Jeux Olympiques de l’année prochaine.

Voici une présentation des mini Jeux Olympiques inter centres sociaux de cette année

Un mot sur les bénévoles

L’équipe est composée de 35 étudiants de l’EDHEC, motivés et qui ont à cœur de faire passer des moments inoubliables aux enfants de la métropole lilloise.
Certains ont de l’expérience dans l’encadrement d’enfants, d’autres pas, mais tous ont pour mission d’accompagner et de suivre les enfants des centres sociaux.
Les bénévoles encadrent seuls les séjours et passent pour cela des diplômes que sont le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) et le BAFD (Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur).

Un projet à la fois social, éducatif et sportif

Le volet social du projet de ces Jeux Olympiques inter centres sociaux s’illustre par l’opportunité que nous offrons aux 140 enfants de découvrir des activités auxquelles ils auraient difficilement eu accès sans notre action ainsi que des pratiques pour un mode de vie sain, le tout gratuitement. Au même titre qu’une éducation de qualité, les enfants ont droit à des activités récréatives garantissant leur plein épanouissement. Le sport en fait partie.

Nous avons décidé d’inclure la sensibilisation au handicap dans ce projet car pour beaucoup d’enfants le handicap est un grand mot, intimidant et difficile à saisir. Comprendre et accepter le handicap c’est faire un pas de plus vers l’acceptation de l’autre, même dans sa différence. C’est pourquoi nous avons donc décidé de dédier deux épreuves de la journée à une sensibilisation au handicap par la pratique de handisports : du hockey en fauteuil et une course à l’aveugle. Nous souhaitons que ces ateliers soient supervisés par des sportifs eux-mêmes en situation de handicap. Ce sera une manière de viser au plus juste pour adapter ces activités aux enfants. Nous sommes persuadés que par le biais du jeu, les enfants comprendront d’autant mieux ce qu’est le handicap. La pratique du sport leur montrera surtout comment on peut le dépasser.

Ce projet revêt aussi bien sûr une dimension sportive, à travers les différentes activités proposées détaillées ci-après.

Déroulé de la journée

Pendant toute la matinée les enfants seront répartis en équipes de dix, soit deux équipes par centre social. Chaque équipe créera son cri de guerre ainsi que son drapeau. Nous proposerons sept activités de 15 minutes entre lesquelles les équipes tourneront. Chacune en affrontera donc sept autres (jamais les mêmes mais parfois du même centre) et pourra rapporter des points à son centre. Les activités seront les suivantes : football, handball, vortex, badminton, pétanque, hockey en fauteuil roulant ainsi qu’un atelier de sensibilisation à l’hygiène de vie d’un sportif et aux valeurs du sport. Une pause collation sera proposée au milieu de la matinée pour reprendre des forces. Après avoir repris des forces pendant la pause déjeuner avec un repas de champion, varié et équilibré, les enfants repartiront pour une après-midi de sport. Ils seront cette fois réunis par centre social et se verront proposer trois épreuves : un quizz sur le sport, un parcours les yeux bandés ainsi qu’un relais. À nouveau, chaque centre participera à toutes les activités et pourra gagner des points qui entreront dans le décompte final. A l’issue de cette seconde série d’activités, nous réunirons tous les enfants pour une animation en musique, un flashmob, pendant que nous comptabiliserons les résultats. Viendra ensuite la tant attendue annonce des vainqueurs. Le centre avec le plus de points sera appelé et recevra la coupe des premiers Jeux Omnisports Inter-centres. Les centres sociaux qui arriveront en deuxième et en troisième positions seront eux aussi appelés et recevront un trophée. Chaque enfant des trois équipes gagnantes aura une belle médaille respectivement couleur or, argent et bronze. Tous les autres participants auront une médaille de participation. Un autre trophée sera remis, celui du fair-play, qui récompensera le centre qui aura le mieux respecté l’esprit sportif, convivial de l’événement et de toute compétition sportive. Après avoir ainsi félicité tous les participants, les enfants auront droit à un goûter bien mérité pour clore cette grande journée.

Objectifs du projet

  1. La pratique sportive est un enjeu d’égalité aujourd’hui. L’offre sportive est très large, mais beaucoup d’enfants n’y ont pas accès, faute de moyen, mais surtout de connaissance de toutes les activités possibles. Nous voulons qu’ils s’initient à de nouvelles activités et qu’ils goûtent à la passion et aux valeurs du sport.
  2. Quelles sont ces valeurs ? Des valeurs aussi bien collectives qu’individuelles qui sont essentielles à nos yeux. Le format de la compétition et le fait que les enfants découvrent certains sports qu’ils ne connaissent pas, auxquels ils devront d’adapter, les poussera à se dépasser pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Ils auront aussi à faire preuve d’entraide, de coopération pour arriver à remporter le plus de points possibles. Même dans les sports individuels, chaque enfant représentera les couleurs de son centre et de ce fait créera des liens avec ses amis en défendant un but de commun. Le choix de désigner des gagnants et de les récompenser s’inscrit dans une optique pédagogique qui vise à ne pas toujours faire gagner tout le monde, car même s’ils participent pour découvrir et apprendre, savoir perdre est une qualité primordiale pour leur vie future. La vie est faite de victoires et de défaites, et apprendre de ses défaites et de ses échecs est ce qui permet de rebondir et d’avancer. Tous les enfants recevront néanmoins une médaille de participation car c’est l’esprit de l’événement, esprit que l’on retrouve à travers le trophée du fair-play. L’esprit d’équipe, le dépassement de soi ainsi que le respect sont les valeurs que nous souhaitons transmettre aux enfants à travers cette journée. Toutes ces valeurs que véhicule la pratique sportive seront utiles aux enfants dans la suite de leur parcours, dans leur vie privée et professionnelle.
  3. Leur inculquer les bons réflexes pour un mode de vie sain, afin de les sensibiliser à ses apports et ses bienfaits. Le but est de prendre le problème du surpoids et de l’obésité dès le plus jeune âge afin de l’étouffer au plus tôt avant qu’il ne s’installe et ne cause des dommages irréversibles.
  4. Les sensibiliser au handicap à travers des épreuves sportives : parcours à l’aveugle et hockey en fauteuil. Leur montrer ce qu’est le handicap et surtout qu’il peut être dépassé.

Résultats attendus

Nous souhaitons tout d’abord que les enfants acquièrent des notions de base dans les différents sports auxquels nous les initions. Ces connaissances et compétences sont au cœur du projet mais des savoir-être sont également inculqués aux enfants à travers cette journée : respect d’autrui, fair-play, esprit d’équipe. C’est cet ensemble de savoirs et de savoir-être qui enrichiront les enfants et leur serviront pour leur vie future, à la fois privée et professionnelle. Les centres, les parents, les enfants ainsi que les bénévoles sont consultés à l’issue de la journée afin de récolter différents avis et être en mesure d’améliorer le projet.

Utilisation des fonds

L’ensemble des sommes collectées nous permettra de rendre ce projet possible, d’offrir à 140 enfants des centres sociaux une journée inoubliable. Pour mener ce projet à bien nous estimons que nous aurons besoin de 2090€. Cette somme comprend 7 postes :

1. L’achat et la location de matériel sportif :

Outre les équipements déjà disponibles dans le gymnase, nous aurons besoin d’acheter du matériel pour les activités que nous proposerons aux enfants. Les vortex et les boules de pétanque notamment. Nous devrons également louer plusieurs fauteuils roulants et le matériel handisport pour l’activité de hockey en fauteuil.

*2. Location de matériel audiovisuel : *

Pour animer la journée, annoncer les différents temps, les roulements des équipes et faire la remise des prix, il nous faut un matériel sonore de qualité. Pour motiver les enfants, nous voulons aussi que les scores des différents ateliers soient consultables toute la journée par les enfants. Nous prévoyons de les projeter et donc de louer pour cela un rétroprojecteur ainsi qu'un écran.

3. Prestation de tournage et de montage d’un film souvenir :

140 enfants participeront à cette grande journée et nous souhaitons qu’ils puissent la revivre en revoyant tout ce qu’ils auront fait. Pour cela et afin que leurs familles puissent se rendre compte de tout ce que leur enfant aura accompli, nous voulons leur offrir des souvenirs en image. Nous engagerons donc un prestataire pour filmer toutes les olympiades et monter un film souvenir.

*4. Achat des récompenses (trophées et médailles) : *

Les enfants entre 6 et 12 ans ont une énergie incroyable. Ils pourront se dépenser pendant toutes ces olympiades en donnant le meilleur d’eux-mêmes. Pour les en féliciter, chaque enfant sera récompensé par une médaille qu’il gardera en preuve et en souvenir de ses exploits sportifs et les 3 centres sociaux vainqueurs gagneront un trophée.

*5. Location d’un véhicule utilitaire pour le transport : *

Les repas et les collations que nous offrirons, le matériel sportif et audio-visuel devront être transportés jusqu’au lieu des épreuves, à Roubaix. Nous louerons pour cela un véhicule utilitaire pour toute la journée.

*6. Défraiement des intervenants handisport et sportifs : *

Beaucoup d’enfants entre 6 et 12 ans admirent énormément les grands sportifs. Ce sont pour eux plus que des exemples, ce sont de véritables idoles. Faire venir un sportif de haut niveau donnera une autre dimension à cette journée. Elle sera encore plus marquante, inoubliable pour tous les enfants. Nous aimerions que celui-ci anime l’atelier de sensibilisation à l’hygiène de vie d’un sportif, en faisant part de son expérience aux enfants. Nous souhaitons aussi que des sportifs en situation de handicap animent les épreuves handisports. Ils pourront très bien adapter leur discours et les activités aux enfants pour que ces derniers puissent mieux comprendre ce qu’est le handicap et comment le dépasser. Nous devrons alors défrayer ces personnes pour leur venue et leur apport à la journée.

*7. Dispositif prévisionnel de secourisme : *

Avec 140 enfants qui font du sport pendant toute une journée, les risques de blessure existent. Notre premier devoir est d’assurer la sécurité de tous les enfants ainsi que celle des animateurs et de toutes les autres personnes présentes. Dans ce but, nous ferons appel aux services de secouristes professionnels qui seront présents toute la journée.

Nous faisons tout pour offrir une journée tout compris où tout sera fait pour que les enfants s'amusent, se dépassent en toute sécurité. Chaque euro que nous collecterons nous permettra d'aller encore plus loin et de rendre cette journée toujours plus incroyable et mémorable pour tous.

190
Votes

Campagne de votes terminée et réussie.


Description

Les Jeux Olympiques inter centres sociaux

Le projet en une phrase

Les Jeux Olympiques inter centres sociaux sont une compétition sportive d’une journée qui rassemble 140 enfants des 7 centres sociaux de Lille et de Roubaix dans lesquels l’association Vive les Vacances ! agit tout au long de l’année.

Origine du projet

Vive les Vacances ! agit dans les centres sociaux de la métropole lilloise depuis 24 ans. Elle a rapidement été confrontée à un constat alarmant : dans les quartiers dans lesquels elle intervient, 3 enfants sur 4 ne pratiquent pas une activité physique régulière. Même si le sport est obligatoire à l’école et même si l’offre sportive extérieure au milieu scolaire est variée, la pratique d’une activité sportive régulière demeure marquée par de fortes inégalités. En fonction de leur origine sociale tous les enfants n’ont pas un accès équivalent à la pratique sportive. Cela s’explique en partie par le coût des activités sportives et des inscriptions dans les clubs. En effet, dans la région des Hauts de France, le taux de pauvreté est bien supérieur à la moyenne nationale, et notamment à Roubaix où le taux de pauvreté atteint 45%. L’aspect financier n’est pas la seule explication de ce phénomène. Le mode de vie dans lequel grandissent les enfants n’est pas sain : grignotage, sédentarité, repas déséquilibrés. Dans le Nord, 15% des enfants sont en surpoids ou obèses, une proportion bien plus élevée qu’ailleurs en France. Au-delà des chiffres, il faut savoir qu’un enfant en surpoids ou obèse a plus de chances de souffrir de maladies cardio-vasculaires, de diabète ou d’hypertension par la suite. C’est pourquoi, les bénévoles de l’association Vive Les Vacances ! lancent les premiers Jeux omnisports inter-centres sociaux. Sur une journée entière, 140 enfants de 7 centres sociaux de Lille et Roubaix pourront s’affronter lors d’olympiades dans un stade prêté par la ville de Roubaix pour l’occasion. Ils auront à la fois l’occasion de s’illustrer dans les sports qu’ils connaissent et d’en découvrir de nouveaux !

Historique du projet

En partant du constat évoqué précédemment, nous avons souhaité lancer le projet cette année à travers de mini Olympiades entre les 3 centres sociaux de Roubaix. Une trentaine d’enfants de 8 à 12 ans ont pu s’essayer toute une après-midi au badminton, au basketball, à la danse ainsi qu’à des jeux en extérieur. Ce premier projet nous a permis de découvrir les difficultés et les points d’amélioration qui pourront être exploités pour les Jeux Olympiques de l’année prochaine.

Voici une présentation des mini Jeux Olympiques inter centres sociaux de cette année

Un mot sur les bénévoles

L’équipe est composée de 35 étudiants de l’EDHEC, motivés et qui ont à cœur de faire passer des moments inoubliables aux enfants de la métropole lilloise.
Certains ont de l’expérience dans l’encadrement d’enfants, d’autres pas, mais tous ont pour mission d’accompagner et de suivre les enfants des centres sociaux.
Les bénévoles encadrent seuls les séjours et passent pour cela des diplômes que sont le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) et le BAFD (Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur).

Un projet à la fois social, éducatif et sportif

Le volet social du projet de ces Jeux Olympiques inter centres sociaux s’illustre par l’opportunité que nous offrons aux 140 enfants de découvrir des activités auxquelles ils auraient difficilement eu accès sans notre action ainsi que des pratiques pour un mode de vie sain, le tout gratuitement. Au même titre qu’une éducation de qualité, les enfants ont droit à des activités récréatives garantissant leur plein épanouissement. Le sport en fait partie.

Nous avons décidé d’inclure la sensibilisation au handicap dans ce projet car pour beaucoup d’enfants le handicap est un grand mot, intimidant et difficile à saisir. Comprendre et accepter le handicap c’est faire un pas de plus vers l’acceptation de l’autre, même dans sa différence. C’est pourquoi nous avons donc décidé de dédier deux épreuves de la journée à une sensibilisation au handicap par la pratique de handisports : du hockey en fauteuil et une course à l’aveugle. Nous souhaitons que ces ateliers soient supervisés par des sportifs eux-mêmes en situation de handicap. Ce sera une manière de viser au plus juste pour adapter ces activités aux enfants. Nous sommes persuadés que par le biais du jeu, les enfants comprendront d’autant mieux ce qu’est le handicap. La pratique du sport leur montrera surtout comment on peut le dépasser.

Ce projet revêt aussi bien sûr une dimension sportive, à travers les différentes activités proposées détaillées ci-après.

Déroulé de la journée

Pendant toute la matinée les enfants seront répartis en équipes de dix, soit deux équipes par centre social. Chaque équipe créera son cri de guerre ainsi que son drapeau. Nous proposerons sept activités de 15 minutes entre lesquelles les équipes tourneront. Chacune en affrontera donc sept autres (jamais les mêmes mais parfois du même centre) et pourra rapporter des points à son centre. Les activités seront les suivantes : football, handball, vortex, badminton, pétanque, hockey en fauteuil roulant ainsi qu’un atelier de sensibilisation à l’hygiène de vie d’un sportif et aux valeurs du sport. Une pause collation sera proposée au milieu de la matinée pour reprendre des forces. Après avoir repris des forces pendant la pause déjeuner avec un repas de champion, varié et équilibré, les enfants repartiront pour une après-midi de sport. Ils seront cette fois réunis par centre social et se verront proposer trois épreuves : un quizz sur le sport, un parcours les yeux bandés ainsi qu’un relais. À nouveau, chaque centre participera à toutes les activités et pourra gagner des points qui entreront dans le décompte final. A l’issue de cette seconde série d’activités, nous réunirons tous les enfants pour une animation en musique, un flashmob, pendant que nous comptabiliserons les résultats. Viendra ensuite la tant attendue annonce des vainqueurs. Le centre avec le plus de points sera appelé et recevra la coupe des premiers Jeux Omnisports Inter-centres. Les centres sociaux qui arriveront en deuxième et en troisième positions seront eux aussi appelés et recevront un trophée. Chaque enfant des trois équipes gagnantes aura une belle médaille respectivement couleur or, argent et bronze. Tous les autres participants auront une médaille de participation. Un autre trophée sera remis, celui du fair-play, qui récompensera le centre qui aura le mieux respecté l’esprit sportif, convivial de l’événement et de toute compétition sportive. Après avoir ainsi félicité tous les participants, les enfants auront droit à un goûter bien mérité pour clore cette grande journée.

Objectifs du projet

  1. La pratique sportive est un enjeu d’égalité aujourd’hui. L’offre sportive est très large, mais beaucoup d’enfants n’y ont pas accès, faute de moyen, mais surtout de connaissance de toutes les activités possibles. Nous voulons qu’ils s’initient à de nouvelles activités et qu’ils goûtent à la passion et aux valeurs du sport.
  2. Quelles sont ces valeurs ? Des valeurs aussi bien collectives qu’individuelles qui sont essentielles à nos yeux. Le format de la compétition et le fait que les enfants découvrent certains sports qu’ils ne connaissent pas, auxquels ils devront d’adapter, les poussera à se dépasser pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Ils auront aussi à faire preuve d’entraide, de coopération pour arriver à remporter le plus de points possibles. Même dans les sports individuels, chaque enfant représentera les couleurs de son centre et de ce fait créera des liens avec ses amis en défendant un but de commun. Le choix de désigner des gagnants et de les récompenser s’inscrit dans une optique pédagogique qui vise à ne pas toujours faire gagner tout le monde, car même s’ils participent pour découvrir et apprendre, savoir perdre est une qualité primordiale pour leur vie future. La vie est faite de victoires et de défaites, et apprendre de ses défaites et de ses échecs est ce qui permet de rebondir et d’avancer. Tous les enfants recevront néanmoins une médaille de participation car c’est l’esprit de l’événement, esprit que l’on retrouve à travers le trophée du fair-play. L’esprit d’équipe, le dépassement de soi ainsi que le respect sont les valeurs que nous souhaitons transmettre aux enfants à travers cette journée. Toutes ces valeurs que véhicule la pratique sportive seront utiles aux enfants dans la suite de leur parcours, dans leur vie privée et professionnelle.
  3. Leur inculquer les bons réflexes pour un mode de vie sain, afin de les sensibiliser à ses apports et ses bienfaits. Le but est de prendre le problème du surpoids et de l’obésité dès le plus jeune âge afin de l’étouffer au plus tôt avant qu’il ne s’installe et ne cause des dommages irréversibles.
  4. Les sensibiliser au handicap à travers des épreuves sportives : parcours à l’aveugle et hockey en fauteuil. Leur montrer ce qu’est le handicap et surtout qu’il peut être dépassé.

Résultats attendus

Nous souhaitons tout d’abord que les enfants acquièrent des notions de base dans les différents sports auxquels nous les initions. Ces connaissances et compétences sont au cœur du projet mais des savoir-être sont également inculqués aux enfants à travers cette journée : respect d’autrui, fair-play, esprit d’équipe. C’est cet ensemble de savoirs et de savoir-être qui enrichiront les enfants et leur serviront pour leur vie future, à la fois privée et professionnelle. Les centres, les parents, les enfants ainsi que les bénévoles sont consultés à l’issue de la journée afin de récolter différents avis et être en mesure d’améliorer le projet.

Utilisation des fonds

L’ensemble des sommes collectées nous permettra de rendre ce projet possible, d’offrir à 140 enfants des centres sociaux une journée inoubliable. Pour mener ce projet à bien nous estimons que nous aurons besoin de 2090€. Cette somme comprend 7 postes :

1. L’achat et la location de matériel sportif :

Outre les équipements déjà disponibles dans le gymnase, nous aurons besoin d’acheter du matériel pour les activités que nous proposerons aux enfants. Les vortex et les boules de pétanque notamment. Nous devrons également louer plusieurs fauteuils roulants et le matériel handisport pour l’activité de hockey en fauteuil.

*2. Location de matériel audiovisuel : *

Pour animer la journée, annoncer les différents temps, les roulements des équipes et faire la remise des prix, il nous faut un matériel sonore de qualité. Pour motiver les enfants, nous voulons aussi que les scores des différents ateliers soient consultables toute la journée par les enfants. Nous prévoyons de les projeter et donc de louer pour cela un rétroprojecteur ainsi qu'un écran.

3. Prestation de tournage et de montage d’un film souvenir :

140 enfants participeront à cette grande journée et nous souhaitons qu’ils puissent la revivre en revoyant tout ce qu’ils auront fait. Pour cela et afin que leurs familles puissent se rendre compte de tout ce que leur enfant aura accompli, nous voulons leur offrir des souvenirs en image. Nous engagerons donc un prestataire pour filmer toutes les olympiades et monter un film souvenir.

*4. Achat des récompenses (trophées et médailles) : *

Les enfants entre 6 et 12 ans ont une énergie incroyable. Ils pourront se dépenser pendant toutes ces olympiades en donnant le meilleur d’eux-mêmes. Pour les en féliciter, chaque enfant sera récompensé par une médaille qu’il gardera en preuve et en souvenir de ses exploits sportifs et les 3 centres sociaux vainqueurs gagneront un trophée.

*5. Location d’un véhicule utilitaire pour le transport : *

Les repas et les collations que nous offrirons, le matériel sportif et audio-visuel devront être transportés jusqu’au lieu des épreuves, à Roubaix. Nous louerons pour cela un véhicule utilitaire pour toute la journée.

*6. Défraiement des intervenants handisport et sportifs : *

Beaucoup d’enfants entre 6 et 12 ans admirent énormément les grands sportifs. Ce sont pour eux plus que des exemples, ce sont de véritables idoles. Faire venir un sportif de haut niveau donnera une autre dimension à cette journée. Elle sera encore plus marquante, inoubliable pour tous les enfants. Nous aimerions que celui-ci anime l’atelier de sensibilisation à l’hygiène de vie d’un sportif, en faisant part de son expérience aux enfants. Nous souhaitons aussi que des sportifs en situation de handicap animent les épreuves handisports. Ils pourront très bien adapter leur discours et les activités aux enfants pour que ces derniers puissent mieux comprendre ce qu’est le handicap et comment le dépasser. Nous devrons alors défrayer ces personnes pour leur venue et leur apport à la journée.

*7. Dispositif prévisionnel de secourisme : *

Avec 140 enfants qui font du sport pendant toute une journée, les risques de blessure existent. Notre premier devoir est d’assurer la sécurité de tous les enfants ainsi que celle des animateurs et de toutes les autres personnes présentes. Dans ce but, nous ferons appel aux services de secouristes professionnels qui seront présents toute la journée.

Nous faisons tout pour offrir une journée tout compris où tout sera fait pour que les enfants s'amusent, se dépassent en toute sécurité. Chaque euro que nous collecterons nous permettra d'aller encore plus loin et de rendre cette journée toujours plus incroyable et mémorable pour tous.

190
Votes

Campagne de votes terminée et réussie.