Bar loader
81
Votes

Campagne de votes terminée et réussie.

Description

Le projet consiste à regrouper des entrepreneurs locaux de la région de Misiones(Argentine) dont les activités sont centrées sur la réutilisation de matériaux de récupération recyclables. Après avoir évalué leurs besoins respectifs, nous leur dispenserons des formations (à la gestion d’entreprise notamment) et leur fournirons les fonds nécessaires au développement de leurs projets entrepreneuriaux par le biais de microcrédits. Le but est ensuite de leur créer une coopérative et plus particulièrement une marque avec un site internet, pour élargir leurs débouchés. Notre principal objectif est de stimuler le développement économique de San Ignacio tout en promouvant le développement durable au sein de la communauté. Cela permettrait en outre de favoriser l'essor du tourisme dans la région grâce à une amélioration du contexte économique et environnemental. Notre mission ne se résume cependant pas au deux mois passés sur place : nous effectuons un suivi des entrepreneurs que nous aidons tout au long de l’année. Il est d’ailleurs fréquent que nous décidions de refinancer les entrepreneurs en revenant sur place l’année suivante si ceci est nécessaire et que nous avons estimé que notre aide leur avait été vraiment utile et profitable.

Nous sommes une équipe de seize étudiants à effectuer la mission sur place en Argentine : le président de l'association EDI, M. Dorian CHAMBAUD, les deux vice-présidentes, Mme Clara THERY et Mme Agnès Malherbe, le trésorier, M. Martin DELRIEU ainsi que les douze autres membres d'EDI.

Nous sommes accompagnés dans notre projet par des associations locales, qui nous aident à mettre en place le projet : Asociación Civil Fortalecer Misiones : recherche/sélection de locaux motivés et attribution de micro-crédits pour le projet Me Encata San Ignacio ; Cooptul, une association locale : organise des séminaires de formation pour les microentrepreneurs et participe à l’organisation de la journée-’évènement “Para un San Ignacio verde y atractivo” et Mano Solidaria : attribution de microcrédits pour le projet

Nous sommes également en contact permanent avec la mairie de San Ignacio, qui nous soutient et se tient régulièrement informée de l’avancement de nos actions. Pour finir, nous nous appuyons sur les associations Les Filles du Facteur et Entrepreneurs du monde, qui nous permettent d’être préparés au mieux à notre mission sur place.

Nous communiquons via les réseaux sociaux sur lesquels nous sommes très actifs : profils Facebook (https://www.facebook.com/EDI.ESSEC/?fref=ts) et Linkedin (https://www.linkedin.com/company-beta/17931584/) ainsi que par le biais de notre site internet (http://edienargentine.wixsite.com/edi-argentine), ce qui permet aux alumnis d'EDI de voir l'évolution de l'association.

L'intérêt de notre projet est qu'il est en adéquation avec des problématiques actuelles comme le développement durable mais aussi la difficulté de se lancer dans un projet entrepreuneurial, nous avons donc décidé d'apporter une solution à ces deux questionnement, notre imapct se veut dont réel car durable.

Utilisation des fonds

La majeure partie des fonds est destinée aux microcrédits que nous fournissons aux entrepreneurs à hauteur de 3 000 euros (2 000 euros pour la création d'un nouveau groupe de microcrédits et 1 000 euros pour réajuster les microcrédits alloués l'année passée). Nous partageons le reste des sommes collectées entre les supports pour les formations à faire sur place, les conteneurs qui, en plus de devenir les nouvelles sources d'approvisionnements en matières premières de nos entrepreneurs, permettront de développer le réflexe de recyclage dans la ville, et pour finir les campagnes de communication (affiches et sites web). Notre budget global dépend des résultats de nos diverses missions (ventes de repas et de produits artisanaux, démarchage d'entreprises, emballages cadeaux...) dans l'année, mais nous l'estimons pour le moment à 4 990 euros, dont 3 350 seront destinés à la partie entrepreneuriale.

Si nous recevons plus de fonds que nécessaire, cela nous permettrait de donner plus d’ampleur au projet en nous offrant la capacité d’agir à deux niveaux : sur le nombre de microentrepreneurs dont sera constitué le groupe nouvellement créé et sur le montant du microcrédit (nouveau ou réalloué) afin que celui-ci résiste mieux à l’inflation. De plus, nous pourrions mieux référencer le site de vente des produits créés par les microentrepreneurs. Cette mesure serait particulièrement bénéfique pour ces derniers car une partie non-négligeable des acheteurs vit en dehors de la région de Misiones, à Buenos Aires par exemple, et ne sera pas atteinte par le bouche à oreilles ou les campagnes de promotion que nous ferons sur place.

81
Votes

Campagne de votes terminée et réussie.


Description

Le projet consiste à regrouper des entrepreneurs locaux de la région de Misiones(Argentine) dont les activités sont centrées sur la réutilisation de matériaux de récupération recyclables. Après avoir évalué leurs besoins respectifs, nous leur dispenserons des formations (à la gestion d’entreprise notamment) et leur fournirons les fonds nécessaires au développement de leurs projets entrepreneuriaux par le biais de microcrédits. Le but est ensuite de leur créer une coopérative et plus particulièrement une marque avec un site internet, pour élargir leurs débouchés. Notre principal objectif est de stimuler le développement économique de San Ignacio tout en promouvant le développement durable au sein de la communauté. Cela permettrait en outre de favoriser l'essor du tourisme dans la région grâce à une amélioration du contexte économique et environnemental. Notre mission ne se résume cependant pas au deux mois passés sur place : nous effectuons un suivi des entrepreneurs que nous aidons tout au long de l’année. Il est d’ailleurs fréquent que nous décidions de refinancer les entrepreneurs en revenant sur place l’année suivante si ceci est nécessaire et que nous avons estimé que notre aide leur avait été vraiment utile et profitable.

Nous sommes une équipe de seize étudiants à effectuer la mission sur place en Argentine : le président de l'association EDI, M. Dorian CHAMBAUD, les deux vice-présidentes, Mme Clara THERY et Mme Agnès Malherbe, le trésorier, M. Martin DELRIEU ainsi que les douze autres membres d'EDI.

Nous sommes accompagnés dans notre projet par des associations locales, qui nous aident à mettre en place le projet : Asociación Civil Fortalecer Misiones : recherche/sélection de locaux motivés et attribution de micro-crédits pour le projet Me Encata San Ignacio ; Cooptul, une association locale : organise des séminaires de formation pour les microentrepreneurs et participe à l’organisation de la journée-’évènement “Para un San Ignacio verde y atractivo” et Mano Solidaria : attribution de microcrédits pour le projet

Nous sommes également en contact permanent avec la mairie de San Ignacio, qui nous soutient et se tient régulièrement informée de l’avancement de nos actions. Pour finir, nous nous appuyons sur les associations Les Filles du Facteur et Entrepreneurs du monde, qui nous permettent d’être préparés au mieux à notre mission sur place.

Nous communiquons via les réseaux sociaux sur lesquels nous sommes très actifs : profils Facebook (https://www.facebook.com/EDI.ESSEC/?fref=ts) et Linkedin (https://www.linkedin.com/company-beta/17931584/) ainsi que par le biais de notre site internet (http://edienargentine.wixsite.com/edi-argentine), ce qui permet aux alumnis d'EDI de voir l'évolution de l'association.

L'intérêt de notre projet est qu'il est en adéquation avec des problématiques actuelles comme le développement durable mais aussi la difficulté de se lancer dans un projet entrepreuneurial, nous avons donc décidé d'apporter une solution à ces deux questionnement, notre imapct se veut dont réel car durable.

Utilisation des fonds

La majeure partie des fonds est destinée aux microcrédits que nous fournissons aux entrepreneurs à hauteur de 3 000 euros (2 000 euros pour la création d'un nouveau groupe de microcrédits et 1 000 euros pour réajuster les microcrédits alloués l'année passée). Nous partageons le reste des sommes collectées entre les supports pour les formations à faire sur place, les conteneurs qui, en plus de devenir les nouvelles sources d'approvisionnements en matières premières de nos entrepreneurs, permettront de développer le réflexe de recyclage dans la ville, et pour finir les campagnes de communication (affiches et sites web). Notre budget global dépend des résultats de nos diverses missions (ventes de repas et de produits artisanaux, démarchage d'entreprises, emballages cadeaux...) dans l'année, mais nous l'estimons pour le moment à 4 990 euros, dont 3 350 seront destinés à la partie entrepreneuriale.

Si nous recevons plus de fonds que nécessaire, cela nous permettrait de donner plus d’ampleur au projet en nous offrant la capacité d’agir à deux niveaux : sur le nombre de microentrepreneurs dont sera constitué le groupe nouvellement créé et sur le montant du microcrédit (nouveau ou réalloué) afin que celui-ci résiste mieux à l’inflation. De plus, nous pourrions mieux référencer le site de vente des produits créés par les microentrepreneurs. Cette mesure serait particulièrement bénéfique pour ces derniers car une partie non-négligeable des acheteurs vit en dehors de la région de Misiones, à Buenos Aires par exemple, et ne sera pas atteinte par le bouche à oreilles ou les campagnes de promotion que nous ferons sur place.

81
Votes

Campagne de votes terminée et réussie.